Armando Balice

Saxophoniste de formation classique, Armando Balice né en 1985, obtient un DEM de saxophone ainsi qu’un DEM de musique de chambre au CRR de Besançon. Parallèlement, il entreprend des études de musicologie à l’université de Franche-Comté où il obtient une licence en 2006. C’est pendant cette période qu’il étudie la musique contemporaine et découvre la musique électroacoustique. Il entre alors au CRR de Chalon-sur-Saône dans la classe de Jean-Marc Weber où il obtient un DEM de composition électroacoustique en 2010 avant de poursuivre la composition au Pôle Supérieur d’enseignement artistique de Paris Boulogne-Billancourt avec Denis Dufour et Jonathan Prager.

lecce-interpretation-armando

Festival Silence 2013 (Lecce, Italie du sud – acousmonium M.ar.e) © Giammarco Magno

Son parcours l’a amené à explorer différents aspects de la musique électroacoustique. En plus de la composition purement acousmatique, il s’intéresse au live électronique et à la composition de pièces mixtes. Il a également collaboré avec la compagnie de danse contemporaine Aarancia.

De par son activité d’enseignant en tant que professeur des écoles et sa volonté de sensibiliser le jeune public à cette musique, il s’implique dans des projets musicaux avec ses classes, allant du concert à des ateliers électroacoustiques permettant aux élèves d’approcher la composition. Il compose également des pièces mixtes pédagogiques à destination des écoles de musique.

Ses œuvres ont été jouées dans divers festivals, comme le FIMU à Belfort, le festival Trans’électroacoustique du GMEM à Marseille, Futura à Crest, aux Journées nationales de l’électroacoustique organisées par l’AECME à Marseille et à Annecy, et également à l’étranger, notamment au Japon (Audio Art Circus Festival d’Osaka) et en Italie à Lecce et à Bari (Festival Silence).Ses pièces Méditation I et Distorsion du noir ont été sélectionnées pour les 7e et 9e Forums de la jeune création organisés par la SIMC (Société internationale pour la musique contemporaine) en 2009 et 2011. Distorsione del nero, pour clarinette basse, cor, trombone basse et support audio a été sélectionné par Di_Stanze pour le Festival « Le forme del Suono » a Lattina (vers Rome).

Publicités